lundi 26 avril 2010

L'étiquette nutritionnelle pour tous

Au SIAL la semaine dernière, je parcours les allées avec une collègue nutritionniste. Je remarque qu'à chaque kiosque, nous avons le réflexe de prendre l'emballage (toujours très beau, il vaut la peine de visiter le SIAL juste pour les emballages), de le tourner et de scruter l'étiquette nutritionnelle. À un kiosque, nous mentionnons que nous sommes nutritionnistes et la représentante nous dit l'avoir deviné de par notre geste machinal vers l'étiquette.

Ce qui me fait me demander....
À qui servent les étiquettes nutritionnelles ? Pas juste aux diététistes quand même ?
Pour qui ont elles été concues ? Les comprenez-vous bien ? Les lisez-vous ?

L'étiquette déchiffrée

 À quoi servent les étiquettes nutritionnelles ?
  • À comparer des produits semblables entre eux
  • À consulter la valeur nutritive d'un produit
  • À évaluer la teneur en certains nutriments à privilégier ou à limiter pour des raisons de santé (ex: calcium pour l'ostéoporose, glucides pour le diabète)








Ce que je regarde sur l'étiquette
  1. La quantité : Vérifiez d'abord la portion selon laquelle le produit a été analysé. Par exemple, s'il s'agit d'un sac de chips en portion individuelle et que la valeur nutritive est calculée pour la moitié du sac, vous devrez multiplier le tout par deux. Ensuite, la quantité vous permet de comparer des produits. Par exemple, vous comparez deux sacs de chips et remarquez que les chips du sac 1 ont la moitié moins de calories que ceux du sac 2 ? Si la portion donnée pour le sac 1 est de 100 g et celle du sac 2 de 200g, ces deux produits sont équivalents du point de vue calorique.
  2. Les gras : Nous avons tous besoin de gras pour vivre, donc il n'est pas nécessaire ( ni mieux dans certains cas) de choisir seulement des produits sans gras. On choisit plutôt des bons gras. On évite carrément les gras trans (le moins possible pour ceux-ci ou 0 g si possible) et on limite les gras saturés. Pour se guider, on regarde les % VQ (% de la valeur quotidienne recommandée). On vise moins de 10 % de gras saturés pour une faible teneur.
  3. Le sodium : On vise un maximum de 2300 mg de sodium par jour. En général, une soupe ou un plat congelé (les mêts préparés contiennent souvent beaucoup de sodium) avec moins de 650 g de sodium par portion est acceptable.
  4. Les glucides : Comme pour les gras, impossible de vivre sans les glucides. Pour se donner une idée, une tranche de pain contient environ 15 g de glucides. Si le bagel que vous considérez acheter contient 75 g pour un bagel, il vaut peut-être mieux en choisir un de plus petit format.
  5. Les fibres : Le plus possible ! On vise 25 à 35 g par jour.
  6. Les protéines : Les protéines sont aussi nos alliées pour la satiété. On vise 8 g pour le petit déjeuner et au moins 15 g au lunch et au souper. Pour les collations (ex: barre tendre, yogourt), une petite quantité de protéines (environ 4 g) est très intéressante pour éviter la faim de loup au prochain repas
Pour en savoir plus
Santé Canada nous offre ce site

Êtes vous des pros des étiquettes ?
Essayez le test suivant sur le site de Passeport santé

4 commentaires:

  1. Je regarde systématiquement les étiquettes. En fait quand il n'y en a pas (et oui ça arrive encore quelques fois), je n'achète carrément pas le produit. À part la portion et les calories, je regarde surtout les fibres et les protéines et je m'arrange pour avoir le moins de gras saturés/trans possible. Mais aussi je porte attention à la liste des ingrédients. Je préfère un produit peut-être un peu plus calorique mais avec 4 ingrédients qu'un autre produit plus "léger" mais qui contient 15 ingrédients dont les noms me rappellent beaucoup trop les bouteilles de produits chimiques dans mon labo!

    RépondreEffacer
  2. Bonjour Mélanie,
    Vous avez tout à fait raison. En privilégiant des aliments dont la liste d'ingrédients est courte ou inexistante (fruits, légumes, poissons, viandes,...), on s'assure de consommer des produits les moins transformés possible, un bon pas vers la santé !
    Marie Douce

    RépondreEffacer
  3. Wow je regardai plus souvent les étiquettes à l'épicerie dorénavant, merci ! ^^

    RépondreEffacer
  4. Je regardes souvent les étiquettes mais une chose est vraiment désagréable: la valeur nutritive par xxxml ou xxxg, ce n'est jamais la même. cela devient alors difficile de comparer certains produits.

    RépondreEffacer