jeudi 25 mars 2010

Bien manger pour bien s'entraîner

Mon dernier billet vous a inspiré et vous avez décidé de vous mettre (ou remettre) au sport ? Ou vous êtes déjà des actifs acomplis et voulez savoir comment optimiser vos efforts à l'entraînement ?

Que vous pratiquiez votre activité physique pour le simple plaisir (la meilleure raison !), pour votre santé ou pour perdre du poids, faites attention de ne pas tomber dans le panneau suivant:

Ms. X: Je ne mange pas avant l'entraînement
A-Parce que je veux perdre du poids et s'entraîner à jeun, ça fait perdre du gras !
B-Parce que j'ai peur que ça bouge dans mon estomac.
C-Parce que je n'y pense pas
D-Toutes ces réponses

Vous êtes de type A, B, C ou D ? ERREUR !
Ne pas manger avant l'entraînement, c'est comme faire une course automobile sans mettre du carburant dans la voiture avant de partir. En plus, c'est la meilleure façon d'être affamé après l'entraînement et d'engloutir tout ce qu'on voit (peu efficace dans la perte de poids, vous comprendrez).

Que faire ?

Si votre repas est plus de 3 à 4 heures avant votre entraînement, ajoutez une collation

2 heures avant l'activité: Des glucides + peu de protéines + peu de gras

1 heure avant l'activité: Des glucides + très peu de protéines (très peu de gras et de fibres)

Moins d'une heure avant l'activité : Des glucides

En vrai, ça veut dire quoi ?

2 heures avant l'activité:
  • 1 tasse de jus + 1 tasse de céréales + 1 tasse de lait
  • 1 fruit + Craquelins + 30 g de fromage (moins de 20% de MG)
  • Sandwich beurre d'arachide et banane
1 heure avant l'activité:
  • 1 fruit +  1 barre de céréales
  • 1 tasse de cérales + 1/2 tasse de lait
  • 1 yogourt aux fruits
Moins d'une heure avant l'activité:
  • 1 barre de céréales
  • 1 fruit
  • 1 jus de fruits
Trucs de Marie:
  1. Comme la digestion est différente pour chacun, testez différentes collations pour savoir ce que vous tolérez le mieux et quand.
  2. Vous êtes mordu de sport et voulez plus d'info à ce sujet ? Achetez le livre Nutrition, Sport et Performance de Marielle Ledoux, Natalie Lacombe et Geneviève St-Martin aux éditions Géo Plein Air
Bon entraînement !

4 commentaires:

  1. Bonjour,

    J'ai récemment décidé de me remettre au jogging histoire de perdre quelques livres en trop. J'ai aussi décidé de manger un peu moins car je suis une grande gourmande. Je vais habituellement jogguer vers 5h30 le soir. Si je prends une collation vers 4h30, serait-il malsain de ne pas souper par la suite ?

    Merci !

    RépondreEffacer
  2. Bonjour,
    D’abord, quelques questions à vous poser.
    Avez-vous faim après votre entraînement ou en soirée ? Si la réponse est oui, alors, définitivement, il serait « malsain » de ne pas manger après l’entraînement. Nos signaux de faim et de satiété sont toujours nos meilleurs guides, suivez-les !

    Ensuite, voyez-vous le fait de sauter le souper comme une façon de couper les calories pour accélérer votre perte de poids ? Si c’est le cas, cette technique pourrait jouer contre vous. En coupant trop les calories, notre corps se met en mode réserve et la perte de poids sera plus ardue.

    Finalement, pour bien récupérer après l’entraînement, il est primordial de se réhydrater et de bien manger. Bien s’hydrater, pour refaire les réserves d’eau perdues par la sueur à l’entraînement. Ensuite, bien manger pour refaire ses réserves de glucides et de protéines, ce qui facilitera grandement notre prochain entraînement. Alors, le plus sain, serait de compléter la collation prise avant l’entraînement par un souper équilibré ou une collation complète. Dans les 2 cas, assurez-vous d’inclure au moins 3 des 4 groupes du Guide alimentaire canadien.
    Bon jogging !

    RépondreEffacer
  3. Bonjour,
    vous dites qu'en coupant trop les calories notre corps se met en mode réserve et la perte de poids est plus lente.. alors comment doit-on faire pour perdre du poids? :O
    Merci de la réponse! :)

    RépondreEffacer